Skip to navigation – Site map
Dossier bibliographique
Recensions

Martin Dumont (dir.), Coexistences confessionnelles en Europe à l’époque moderne. Théorie et pratiques, xviexviie siècle, Paris, Cerf, 2016, 179 p.

Yves Krumenacker
p. 206-207

Full text

1Ce volume, de taille réduite, constitue les actes d’une journée d’études de l’Institut de recherche pour l’étude des religions tenue en avril 2012. Il est structuré en trois parties comprenant respectivement deux, trois et quatre contributions : les principes de la tolérance, la controverse, la coexistence et les reconquêtes confessionnelles. Il débute par un survol des édits de pacification français de 1562 à 1598 qui ignore malheureusement une bonne partie de l’historiographie récente sur le sujet et n’envisage que les textes, sans tenir compte des pratiques (G. Bernard). D. Tollet présente ensuite la tolérance religieuse dans la confédération polono-lituanienne au xvie siècle de manière précise, mais rapide. Ces deux chapitres sont bien insuffisants pour présenter les « principes de la tolérance », surtout quand on connaît l’importance de la littérature sur le sujet. On a ensuite trois exemples de controverses. F. Flückiger montre comment les disputes dans les villes suisses décident ou non le passage à la Réforme, sans parvenir à établir une unité de foi dans la Confédération. C. Povero présente des controverses peu connues, celles des religieux catholiques contre les vaudois du Piémont au xviie siècle ; si leur contenu semble peu original, on peut noter que l’âge d’or des controverses, dans cette région, se situe au milieu du siècle, contrairement à la situation française. L. Lux-Sterritt enfin montre que les pamphlets anglicans rejettent les catholiques comme ignorants et idolâtres, ennemis de l’ordre social et traîtres à leur patrie, ce qui permet une identification entre le royaume et l’anglicanisme. Dans la 3e partie, W. Frijhoff donne un tableau très complet du pluralisme religieux et de la cohabitation aux Provinces-Unies, à partir d’une vaste bibliographie et surtout de ses propres travaux. L. Jalabert fait le point sur un cas mal connu de coexistence dans le Saint-Empire, le simultaneum (ouverture du même lieu de culte à deux confessions différentes), en montrant que si c’est un lieu conflictuel, il oblige surtout à chercher des accommodements et joue par conséquent à la fois en faveur d’une identité religieuse et d’une cohabitation. Dans son étude des remises en cause de l’édit de Nantes aboutissant finalement à la révocation, L. Daireaux reprend les principaux éléments déjà avancés dans sa thèse publiée en 2010. Le volume contient également un article sur les débuts de la guerre de trente ans, dont on voit mal la place dans ce recueil, malgré son intérêt intrinsèque, puisque l’auteur (O. Chaline) montre avec raison que la dimension religieuse est loin d’être prépondérante.

2Les ouvrages sur la coexistence confessionnelle ont été nombreux depuis une vingtaine d’années, tous ne sont d’ailleurs pas mentionnés par celui-ci. Apporte-t-il du neuf ? On y trouve des analyses souvent solides, quelquefois originales, mais ce ne sont que des études de cas dont ni la courte introduction, ni une conclusion inexistante ne permettent de montrer en quoi elles contribuent à la réflexion sur le sujet. On peut s'interroger sur l'intérêt de la multiplication de telles études, lorsqu'elles ne sont pas accompagnées d'une perspective historiographique solide.

Top of page

References

Bibliographical reference

Yves Krumenacker, « Martin Dumont (dir.), Coexistences confessionnelles en Europe à l’époque moderne. Théorie et pratiques, xviexviie siècle, Paris, Cerf, 2016, 179 p. », Chrétiens et sociétés, 23 | -1, 206-207.

Electronic reference

Yves Krumenacker, « Martin Dumont (dir.), Coexistences confessionnelles en Europe à l’époque moderne. Théorie et pratiques, xviexviie siècle, Paris, Cerf, 2016, 179 p. », Chrétiens et sociétés [Online], 23 | 2016, Online since 09 February 2017, connection on 18 October 2017. URL : http://chretienssocietes.revues.org/4128

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • Les cahiers de Revues.org