Navigation – Plan du site
Mélanges
Comptes rendus d'ouvrages

Un chanoine de Cavaillon au grand siècle. Le livre de raison de Jean-Gaspard de Grasse (1664-1684), édition critique présentée et annotée par Frédéric Meyer, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2002.

Bernard Hours
p. 236-237
Référence(s) :

Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques,

Texte intégral

1La discrétion des chanoines est proverbiale et l’oubli dans lequel l’histoire les a longtemps tenus y puise ses racines. Naguère, Philippe Loupès a largement oeuvré à les sortir de leur « purgatoire historique », mais il est rare d’accéder à l’écriture autobiographique de ces vénérables personnages. C’est une première raison de saluer la publication du livre de raison de Jean-Gaspard de Grasse, obscur acteur de la vie religieuse comtadine dans la seconde moitié du dix-septième siècle. Durant ces vingt années d’écriture relativement assidue, avec une moindre fréquence au début des années 1670, rien de vraiment extraordinaire n’advient à cet homme qui a choisi le parti de la sagesse et de la modération. Rien sinon tout l’ordinaire d’une vie auquel l’historien regrette si souvent de ne pouvoir accéder faute de documentation, ou qu’il doit reconstituer à partir de sources indirectes et complémentaires.

2Jean-Gaspard de Grasse ne fait pas de style, ses notations sont brèves et peu travaillées. Il relève bien sûr tout ce qui le concerne directement, et le religieux n’y prend pas une part prédominante, ce qui ne signifie pas qu’il n’accomplit pas ses devoirs avec sérieux : santé, nouvelles de la famille et des relations, dépenses et acquisitions, notamment des « curiosités » etc... Le deuxième « cercle » de son information est cantonné dans le cadre local et régional. Grasse offre un accès vivant à la vie d’une petite cité tranquille de l’État pontifical, à une époque où il n’est guère troublé par la grande politique; où la réforme catholique commencée ici plus tôt que dans le royaume voisin, atteint tranquillement sa maturité et porte tous les fruits du renouveau clérical. Le troisième est dernier cercle, celui d’où proviennent les nouvelles nationales et internationales est de loin le moins important, même si l’on est parfois frappé de la rapidité avec laquelle peuvent arriver des informations depuis Paris.

3Si le texte de Grasse est en lui-même si précieux et si savoureux, il faut également saluer le soin et la rigueur apportés par F. Meyer à son édition. La longue introduction - presque aussi longue que le livre de raison lui-même - analyse minutieusement la composition du texte, dresse un portrait érudit et nuancé du bon chanoine, le situe avec fermeté et prudence dans le double contexte de Cavaillon et de la Réforme catholique. Les notes infrapaginales éclairent avec précision les obscurités du texte, et les annexes abondantes (testament, tableau thématique des occurrences, iconographie) suivies d’un index des noms de personnes et de lieux, ainsi que des thèmes abordés, forment un ensemble exemplaire, et aisément exploitable à partir d’interrogations diverses : histoire sociale, histoire des mentalités, histoire religieuse, histoire urbaine, histoire de l’environnement etc.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Hours, « Un chanoine de Cavaillon au grand siècle. Le livre de raison de Jean-Gaspard de Grasse (1664-1684), édition critique présentée et annotée par Frédéric Meyer, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2002. », Chrétiens et sociétés, 9 | 2002, 236-237.

Référence électronique

Bernard Hours, « Un chanoine de Cavaillon au grand siècle. Le livre de raison de Jean-Gaspard de Grasse (1664-1684), édition critique présentée et annotée par Frédéric Meyer, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2002. », Chrétiens et sociétés [En ligne], 9 | 2002, mis en ligne le 26 mai 2016, consulté le 24 avril 2017. URL : http://chretienssocietes.revues.org/4061

Haut de page

Auteur

Bernard Hours

Institut d'Histoire du Christianisme, Université Jean Moulin – Lyon 3

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • Les cahiers de Revues.org