Navigation – Plan du site
Mélanges
Colloques, Tables-Rondes et Journées d’études 2002

Les Jésuites à Lyon (XVIe-XXe siècles)

Colloque, Lyon, les 26-27 septembre 2002
Étienne Fouilloux
p. 192-193

Notes de la rédaction

Les actes de ce colloque réunis par Étienne Fouilloux et Bernard Hours ont été publiés en 2005, sous le titre : Les Jésuites à Lyon XVIe-XXe siècle, Lyon, ENS Éditions, 2005, 274 p.

Texte intégral

1En 1999, la Province française de la Compagnie de Jésus déposait à la Bibliothèque municipale de Lyon l’essentie1 du fonds documentaire dit « des Fontaines ». Afin de mettre en valeur ce dépôt, tout en remerciant la Compagnie de Jésus d'avoir choisi Lyon pour l'accueillir, le Consei1 scientifique qui en suit 1'utilisation a organisé les 26 et 27 septembre, dans les locaux de la Bibliothèque municipale, un colloque sur le rôle et l'influence des jésuites à Lyon depuis leur venue a la fin du XVIe siècle jusqu’à aujourd'hui. Il a rassemblé une assistance nombreuse où se mêlaient aux représentants de la Compagnie, des étudiants, des enseignants, des chercheurs, des anciens élèves des Pères... et des Lyonnais attentifs a l'histoire de leur ville.

2La première journée du Colloque a été consacrée a ce que l'on appelle traditionnellement l’Ancienne Compagnie, entre sa fondation au XVIe siècle et sa dissolution a la fin du XVIIIe siècle. Les jésuites ont dû s’y reprendre à deux fois avant d'installer sur les bords du Rhône le collège de la Trinité, qui fut aux XVIIe et XVIIIe siècles l'un des fleurons de leur pédagogie et l'un des principaux lieux de formation des élites locales. C'est dans sa chapelle baroque qu'a été présentée, le 26 au soir, l’œuvre pour orchestre et chœurs du Père Rimaud et de l’abbé Godard, « Les combats de Dieu », sur le parcours d'Ignace de Loyola. Ce collège, remarquable par le travail architectural du Frère Martellange, le fut aussi par nombre de ses professeurs auxquels on doit, dans des domaines aussi divers que le théâtre, la musique ou les sciences, des recherches et des réalisations notoires. Après la dissolution de la Compagnie en 1764, l'intégration de la bibliothèque du collège aux collections municipales fait aujourd'hui figure d’événement prémonitoire.

3La seconde journée du colloque a traité quelques aspects de la Nouvelle Compagnie, après sa restauration en 1814. Le retour des jésuites à Lyon et dans ses environs reste marqué du sceau de l'enseignement. Le collège Notre-Dame de Mongré et les externats lyonnais ont été, en effet, de dignes continuateurs du collège de la Trinité : ils ont disputé avec succès aux établissements publics la clientèle aisée et cultivée de la ville, jusqu’à ce que l’anticléricalisme d’État en décide autrement. Dès ce retour pourtant, la présence des jésuites à Lyon ne se réduisit pas à la fonction éducative, car l'implantation sur la colline de Fourvière du scolasticat « des missions de Syrie » lui conféra une ampleur nationale, voire internationale : création de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth et rayonnement intellectuel de « Fourvière » notamment. Sur les routes de l'Église et du monde, l'audience des jésuites formés à Lyon n'a cessé de s'accroître, qu'il s'agisse de la Résistance au nazisme ou de l'aggiornamento de l'Église au concile Vatican II.

4Certes, l'histoire de la Compagnie de Jésus en France ne saurait se restreindre à son enracinement lyonnais. Mais le colloque a montré combien Lyon avait compté dans cette histoire ; il a montré aussi combien des jésuites ont compté, a divers moments, dans l'histoire de Lyon. L’intérêt qu'il a suscité, dans le public comme dans les medias, sera prolongé par la publication de ses Actes, dans des délais qu’on espère raisonnables.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Étienne Fouilloux, « Les Jésuites à Lyon (XVIe-XXe siècles) », Chrétiens et sociétés, 9 | 2002, 192-193.

Référence électronique

Étienne Fouilloux, « Les Jésuites à Lyon (XVIe-XXe siècles) », Chrétiens et sociétés [En ligne], 9 | 2002, mis en ligne le 27 mai 2016, consulté le 24 mai 2017. URL : http://chretienssocietes.revues.org/4046

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • Les cahiers de Revues.org