Navigation – Plan du site
Mélanges
Comptes rendus d’ouvrages

Bernard Delpal, Bernard Hours, Claude Prudhomme (dir.), France-Levant, de la fin du XVIIe siècle à la Première Guerre mondiale, Paris, Geuthner, 2005, 483 p.

Oissila Saaidia

Texte intégral

1Les Actes du colloque France-Levant, fruit d’une collaboration entre les Universités Jean Moulin et Lumière d’une part, et l’Université Saint-Joseph, d’autre part, constituent une étape de plus dans la longue histoire qui lie les universitaires de Lyon à leurs confrères libanais. Ambitieux dans son programme, ce colloque international a su investir des domaines variés selon trois grandes thématiques. La première est politique, la deuxième est plus culturelle, quant à la troisième elle s’intéresse aux influences et aux échanges.

2Les aspects politiques sont envisagés selon deux axes principaux : le rapport à l’empire ottoman et les stratégies développées en direction des différentes communautés. Pour la dimension culturelle, le thème de la mission, qu’elle soit chrétienne, israélite ou laïque, celui de la langue et celui des rapports complexes entre « cléricaux » et « anticléricaux » sont abordés à partir d’études de cas. Quant à la question des échanges, elle atteste de la pluralité des domaines dans lesquels les influences se sont exprimées : économique, médical, linguistique etc.

3L’un des intérêts de l’ouvrage est d’inscrire les relations France-Levant dans un temps long, ce qui permet, paradoxalement, d’affiner les approches et d’éviter les anachronismes véhiculés par les nombreuses idées reçues. Ainsi, ce colloque participe d’une histoire de la colonisation renouvelée tant dans ses thématiques que dans sa démarche. Le cadre chronologique retenu atteste qu’il est nécessaire de sortir d’une histoire de la période coloniale fondé sur le seul critère politique : la présence française au Levant pour être saisie dans sa complexité ne doit pas débuter avec les Mandats. D’autre part, ce colloque est la preuve qu’une écriture commune de ce passé partagé est non seulement possible, mais indispensable… Sur ces questions délicates et lourdes d’enjeux, le rôle de l’histoire et le croisement des regards s’avèrent plus que jamais nécessaire.

4Il ne reste qu’à souhaiter la poursuite et l’affermissement de cette collaboration en appelant à investir de nouvelles pistes de travail, cette fois dans le sens du Levant vers la France…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Oissila Saaidia, « Bernard Delpal, Bernard Hours, Claude Prudhomme (dir.), France-Levant, de la fin du XVIIe siècle à la Première Guerre mondiale, Paris, Geuthner, 2005, 483 p. », Chrétiens et sociétés [En ligne], 12 | 2005, mis en ligne le 22 mars 2010, consulté le 27 mars 2017. URL : http://chretienssocietes.revues.org/2279

Haut de page

Auteur

Oissila Saaidia

RESEA – LARHRA, UMR 5190
IUFM de Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Chrétiens et Sociétés – XVIe-XXIe siècles est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
  • Les cahiers de Revues.org